"Le soleil et la pluie ne comptent plus, qui réglaient l'existence, ni l'aube, ni le crépuscule. Une trépidation métallique ordonne les mouvements."

Joseph KESSEL, La passante du Sans-Souci