Seurat___Baigneurs___Asnieres"Puis il revenait de sa baignade et le rêve continuait, c'était vraiment un beau rêve, mais Pereira préfère ne pas dire comment cela continuait, parce que son rêve n'a rien à voir avec cette histoire, prétend-il."

 

Antonio TABUCCHI, Pereira prétend

 


Georges SEURAT, Baigneurs à Asnières,1884