sari2Résumé: Comme tous les matins, Ramchand est en retard. Il se hâte dans les rues étroites d'Amritsar, qui le mènent au magasin de saris, au cœur de la vieille ville. Là, au milieu des cotonnades du Bangladesh et des soieries de Bénarès, Ramchand et les autres employés passent leurs journées à rouler et à dérouler des kilomètres d'étoffe à l'intention des femmes aisées de la ville. Une course offre un jour à Ramchand l'occasion de sortir de la routine. Il découvre alors un autre univers, et se prend à rêver d'une vie meilleure. Armé de deux vieilles grammaires anglaises, il tente de raviver l'espoir nourri dans son enfance. Mais ses efforts, en lui ouvrant de nouvelles perspectives, le confrontent à la cruauté et à l'injustice dont dépend son existence même. Le Vendeur de saris dépeint un monde où espoir et violence sont inextricablement mêlés.

 

Mon avis: J'ai été déroutée par ce roman. Qui m'a vraiment "scotchée". Mais son univers était parfois trop rude, j'ai été tellement touchée par certains personnages (comme la femme battue ) que j'ai du parfois reposer ce livre pour alterner avec des écrits à l'univers plus joyeux. C'est une autre facette de l'inde que l'on découvre, loin du Taj Mahal et des cartes postales. Son héros n'en est pas un, il aspire à une ascension  sociale. Il est parfois lâche. Perdu. Mon article sera court. Ce livre m'a laissée sans voix!

 

inde_en_f_tes

 

Un très bel article à lire aussi à propos de ce livre chez Orient Express