fait du princeRésumé de l'éditeur:

Baptiste Bordave voit mourir sur le seuil de sa porte un inconnu dont il décide de prendre l’identité. Même âge, même aspect physique, mais le mort est riche, possède Jaguar, villa de luxe, épouse blonde et superbe… Devenu Olaf Sildur sans état d’âme, Baptiste espère couler des jours heureux à boire du champagne avec la veuve qui admet sa présence avec un naturel confondant. Un conte moral (ou amoral, selon la lecture qu’on en fait) qu’il faut appréhender comme une sorte de fantasme universel, un conte de fées pour grandes personnes puisque le héros, de banal et commun, devient une sorte de maître du monde, de maître de son monde (richesse, ivresse, beauté…). Maniant paradoxes, assertions et semi-vérités, Amélie Nothomb nous livre sa vision de l’utopie à deux où la liberté, le non faire et l’imprévisible sont rois, et le champagne le meilleur remède pour vivre heureux !

 

Mon avis:

 Le style est enlevé et l'histoire totalement louffoque! Surtout dans la mise en place de l'histoire, ensuite... il ne se passe pas grand chose mais on ri tout de même.  Un livre inutile, superficiel... non : Ce livre m'a fait l'effet d'une coupe de champagne grisant, léger, il ne reste plus grand chose de l'effet hypnotique des petites bulles le lendemain mais on a passé un agréable moment. Ce n'est pas le meilleur cru de Nothomb, loin de là...

Les citations c'est ici!