Aujourd'hui, c'est le dernier jour pour visiter l'exposition samourai au Musée du Quai Branly. L'occasion de découvrir des armures plus belles les unes que les autres, des sabres, des étriers mais aussi de comprendre l'importance du vêtement dans la culture des samourais, leurs codes vestimentaires étant en quelque sorte le reflet aussi de leurs vertus comme le courage et l'honneur.  Une armure de ssamourai comprend ainsi plusieurs éléments qui participent à la complexité du rite de guerre et à la carure imposante du guerrier que l'on aperçoit dès l'entrée du musée, avec les deux cavaliers sur leurs montures arnachées.

* le casque: kabuto

* le masque: mengu

* la cuirasse: do

* les protections dépaules: sode

* les brassards: kote

* la jupe: kusazuri

* la sous-jupe: haidate

* les jambières: suneate

Car ces guerriers n'étaient pas des brutes mais des hommes raffinés, l'élite intellectuelle de la société japonaise maîtrisant tout aussi bien la littérature, la poésie, la caligraphie que le combat.  Ceci se traduit dans la finesse des ornements des casques ou des soieries. Certains maques par ailleurs nous feraient facilement penser par leurs faciès à ceux du carnaval.  Mais ici point de farce, au contraire, un travail soigné d'artisan pour faire de chaque armure une oeuvre d'art, se parant des blasons des familles qu'ils représentaient et surtout faire de ces armures des monstres de bronze destinés à effrayer les adversaires.

 File0016

 

 

 Ouverture exeptionnelle ce soir jusqu'à 22h au musée du quai Branly pour voir l'exposition Samourai, armure du guerrier.

Tous mes croquis de l'exposition sont dans l'album photo à droite

(*PARIS* Croquis Musée Branly )