Lumière est une invitation à vitre un jour de la vie de Claude Monet au début du siècle. De l'aube au crépuscule, on voit progressivement se mettre en place l'univers du peintre, dans les méandres du jardin de Giverny et du célèbre bassin aux nymphéas, puis s'éveiller les personnages familiers ou intimes qui habitent la maison de Monet : Alice, sa seconde femme que la mort de sa fille Suzanne continue de préoccuper, Germaine, qui souhaiterait épouser Pierre Sisley , Marthe, l'autre fille qui accepte un mariage inattendu avec son beau-frère américain pour élever les petits-enfants de Monet, Jimmy et Lily, qui n'ont plus de mère, Michel Monet, l'un des fils du peintre, étrangement mélancolique. Leur apparition, dans un roman où les "moments de conscience" alternent avec de superbes passages descriptifs et ne sont pas sans évoquer l'art de Virginia Woolf, permet à l'auteur de souligner leur solitude, leur singularité et leur conversion - servile ou délibérée - à l'art du maître de maison. Car c'est bien l'art - exécuté à même la nature dans ce jardin unique - et l'aspect éphémère des choses qui constituent les thèmes du roman d'Eva Figes salué en Angleterre comme un chef d'oeuvre.

 

N'oubliez pas de participer à