Voilà un titre qui avais été évoqué lors du club des lectrices... Avec cette couverture de Hopper je n'ai pas résisté bien longtemps a l'envie de le lire à mon tour!

Présentation de l'éditeur:

Au milieu des années 1970, à New York, deux couples d’artistes ont partagé les rêves de liberté de l’époque, ils ont fait de l’art et de la création le ciment d’une amitié qu’ils voulaient éternelle et, quand ils ont fondé leur famille, se sont installés dans des appartements voisins. Rien n’a pu les préparer aux coups du destin qui vont les frapper et infléchir radicalement le cours de leurs vies…
Siri Hustvedt convie ici à un voyage à travers les régions inquiétantes de l’âme : bouleversant, ambigu, vertigineux, Tout ce que j’aimais est le roman d’une génération coupable d’innocence qui se retrouve, vingt ans plus tard, au bout de son beau rêve.

 

N'oubliez pas de participer à

 

J'en profite pour  mettre ici en entier le tableau d'Hopper Morning Sun vu pendant l'exposition dont je vous ai parlé ici