Juste ciel, de quelle chère frugale

Se nourrit mon amour!

Une touche, un rayon, aussitôt en cavale,

Une ombre au loin qui court.

 

Le songe d'un souffle qui pourrait s'approcher;

Une note à l'écho contenu,

La pensée que quelqu'un pourrait me trouver cher,

Le lieu où l'on a été connu,

 

Le frisson d'une crainte qui détale,

Une faute qui ne vint pas au jour...

Juste ciel, de quelle chère frugale

Se nourrit mon amour!

 

Dante Gabriel Rossetti


Dante Gabriel Rossetti ,Writing on the Sand 1859
British Museum