"La forteresse entière vascille sous nos yeux. Car ce château n'est pas seulement de pierres blanches entassées sagement les unes sur les autres, ni même des mots écrits quelque part en un livre, ou de feuilles volantes disseminées de-ci de-là comme graines, ce château n'est pas de paroles déclamées par le théâtre par un artiste qui userait de sa belle voix posée et de son corps entier comme d'un instrument d'ivoire."

 

Carole Martinez, Du domaine des murmures