4e de couverture:

Chaque femme porte en elle une force naturelle, instinctive, riche de dons créateurs et d'un savoir immémorial. Mais la société et la culture ont trop souvent muselé cette " Femme sauvage ", afin de la faire entrer dans le moule réducteur des rôles assignés. Psychanalyste et conteuse, fascinée par les mythes et les légendes, auteur également du Jardinier de l'Eden, Clarissa Pinkola Estés nous propose de retrouver cette part enfouie, pleine de vitalité et de générosité, vibrante, donneuse de vie. A travers des " fouilles psycho-archéologiques " des ruines de l'inconscient féminin, en faisant appel aux traditions et aux représentations les plus diverses, de la Vierge Marie à Vénus, de Barbe-Bleue à la petite marchande d'allumettes, elle ouvre la route et démontre qu'il ne tient qu'à chacune de retrouver en elle la Femme sauvage. Best-seller aux Etats-Unis, ce livre exceptionnel est destiné à faire date dans l'évolution contemporaine de l'identité féminine.

 

Edito post lecture:

Révélation! Ce livre est une petite merveille qui se transmet de femme en femme, comme une recette de grand mère ou un secret de beauté. Car il s'agit ici de comprendre les mécanismes de pensée qui nous assujettissent au quotidien pour reprendre les rênes de sa vie. Loin des livres de vulgarisation psychologique qui apportent des réponses toutes faites, Clarissa Pinkola Estes appuie ses propos en racontant puis décorticant des contes, ceux de notre enfance mais aussi des histoires qu'elle a collecté au fil de ses voyages ou ceux qui lui ont été transmis par les femmes de sa famille. Le mélange est ensorcellant. C'est un livre que l'on peut lire d'une traite tellement il est passionnant. Ou au contraire, on aura plaisir à y retourner tout au long de notre vie, chaque conte correspondant à des étapes apportant son lot de précieux conseils pour vivre mieux, en accord avec son moi féminin sauvage (bien loin du modèle que la société nous impose !).