Dans le cadre de mes activités d'art thérapeute, je suis allée visiter avec des patients l'espace culturel Louis Vuitton sur les champs ELysées. On me l'avait chaudement recommandé pour la qualité des propositions artistiques mais aussi de la médiation. Et je n'ai pas été déçue... Bien au contraire!

image

L'accueil a été chaleureux et les échanges avec la médiatrice culturelle passionnants. L'image de la marque de luxe me faisait un peu peur, notamment dans la distance qu´elle pourrait mettre avec le public que j'accompagnais. Mes réserves se sont envolées. Car comme pour la toute jeune Fondation Louis Vuitton, c'est bien d'art qu'il d'agit. Et le voyage demarre dans une ambiance méditative avec un ascenseur plongé dans l'obscurité d'Olafur Eliasson qui propose au visiteur de profiter de ce moment de calme pour couper avec la vie urbaine effrenee et se recentrer. Une belle idée qui permet de faire le vide avant d'arriver dans l'exposition. Notre esprit est disposé à la decouverte. 

 

En ce moment le lieu accueille une exposition autour de la thématique du fil. Simultanément d'autres centres culturels LV développent également le sujet (ceux de Munich et Tokyo). Le fil comme thématique mais aussi comme medium dans des installations. Le fil devient donc la matière qui sert à créer d'autres espaces en jouant sur ses capacités graphiques à structurer et creer des architectures (Isa Melsheimer s'inspire notamment du pavillon Philipps de Le COrbusier construit pour l'exposition universelle de 1958)  ou des formes (Fred Sandback). 

 

image

Gros coup de coeur pour ma part pour le travail de Chiharu Shiota, qui tisse telle une araignée un tunnel noir ou quelques ampoules suspendues s'allument et s'eteignent comme autant de vies qui debutent puis s'achèvent. Fort, beau, poétique.

image

Une vidéo captivante s'inspirant du théatre traditionnel japonais a été crée pour l'exposition par Hans Op de Beeck est également projetée en fin de parcours. Deux marionnettes s'y rencontrent et explorent l'amour et la vie. Magnifique et hypnotique. 

 

image

Et comme cette exposition est petite et gratuite, si vous êtes à Paris vous n'aurez aucune excuse pour ne pas y aller!