12 octobre 2011

Nadja d'André Breton

Quatrième de couverture: J'ai pris, du premier au dernier jour, Nadja pour un génie libre, quelque chose comme un de ces esprits de l'air que certaines pratiques de magie permettent momentanément de s'attacher, mais qu'il ne saurait être question de se soumettre... J'ai vu ses yeux de fougère s'ouvrir le matin sur un monde où les battements d'ailes de l'espoir immense se distinguent à peine des autres bruits qui sont ceux de la terreur et, sur ce monde, je n'avais vu encore que des yeux se fermer.     Mon avis: Un... [Lire la suite]
Posté par ogressedeparis à 00:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 septembre 2011

Lecture commune Nadja

12 octobre lecture commune autour de Nadja d'André Breton Entrée dans le monde des surréalistes pour cette première LC du challenge des fous.  
03 mai 2011

La citation du jour

conditions de production de l'oeuvre et rapport art/auteur: "Identification progressive du moi conscient avec l'ensemble de ses concrétions (c'est bien mal dit) tenu par le théâtre dans lequel est appelé à se produire et à se reproduire. Tendance à la synthèse du principe de plaisir et du principe de réalité (pardon de rester encore au bord de ma pensée à ce sujet); mise en accord à tout prix du comportement extra-artistique et de l'oeuvre: anti-valérysme." André BRETON, Correspondance avec Lévi STRAUSS, Regarder, écouter, lire,... [Lire la suite]
02 mai 2011

La citation du jour

"Je ne craindrai pas d'avancer l'idée paradoxale suelement à première vue, que l'art de ceux qu'on range aujourd'hui dans la catégorie des malades mentaux constitue un réservoir de santé morale. Les mécanismes de la création artistique sont ici libérés de toute entrave. Par un bouleversant effet dialectique, la claustration, le renoncement à tout profit comme à toute vanité, en dépit de ce qu'ils présentent individuellement de pathétique, sont ici les garants de l'authenticité totale qui fait défaut partout ailleurs et dont nous... [Lire la suite]
01 mai 2011

La citation du jour

" (...)  tenter de jeter un fil conducteur entre les mondes par trop dissociés de la veille et du sommeil, de la réalité extérieure et intérieure, de la raison et de la folie, du calme de la connaissance et de l'amour, de la vie pour la vie et de la révolution, ect."   André BRETON, Les vases communicants, 1932   Gustave COURBET, Le sommeil, 1866