28 novembre 2011

La citation du jour

" Elles étaient à la fois cosmopolites et provinciales, de ce provincialisme cosmopolite qui distingue l'art quand il s'allie à un pur idéal social."   D.H. LAWRENCE, L'Amant de lady Chatterley
Posté par ogressedeparis à 13:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 septembre 2011

La citation du jour

"Nous vivons dans un âge essentiellement tragique ; aussi refusons-nous de le prendre au tragique."   D.H. LAWRENCE, L'Amant de Lady Chatterley
Posté par ogressedeparis à 00:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 août 2011

La citation du jour

"Ce roman est bien trop simple et naturel pour eux. Ils y trouvent des mots sales qui ne les intéressent pas, et une attitude devant l'amour qui leur semble démodée."   D.H LAWRENCE, L'amant de Lady Chatterley, Préface
Posté par ogressedeparis à 00:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 août 2011

La citation du jour

"Nous vivons à un âge tellement tragique; aussi refusons-nous de le prendre au tragique."   D.H LAWRENCE, l'Amant de lady Chatterley
Posté par ogressedeparis à 00:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 juillet 2011

La citation du jour

" Comme elle détestait les mots qui se mettaient toujours entre elle et la vie: c'étaient eux les violateurs, ces mots tout faits qui suçaient la sève des choses vivantes."   D.H. LAWRENCE, L'amant de Lady Chatterley
Posté par ogressedeparis à 00:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 mai 2011

La citation du jour

"Il redoutait sa volonté, sa volonté féminine, son insistance de femme moderne. Et, surtout, il redoutait son impudence tranquille de femme du monde qui n'en veut faire qu'à sa tête." D.H. LAWRENCE, L'amant de Lady Chatterley
Posté par ogressedeparis à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 mai 2011

Dimanche poétique avec D.H. LAWRENCE

Phénix   Es-tu prêt à être effacé, nul, anéanti, à n'être rien? Es-tu prêt à n'être rien? Perdu dans l'oubli?   Sinon, jamais vraiment tu ne changeras.   Le phénix ne retrouve sa jeunesse que s'il est brûlé, brûlé vif, jusqu'à se faire chaude et floconneuse cendre. Alors le frêle remuement d'un frêle être nouveau dans le nid au duvet léger comme cendre qui vole montre qu'il a retrouvé pareil à l'aigle sa jeunesse, Immortel oiseau   Derniers Poèmes, 1931, traduction de Roger Munier, Cahier de... [Lire la suite]
Posté par ogressedeparis à 14:35 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 mai 2011

Vendredi lecture avec D.H LAWRENCE

Ma lecture du vendredi... un classique condidéré comme sulfureux lors de sa parution....   EDITO post lecture: Ce roman est une merveille! Je le range parmi mes livres préférés sans hésitation. C'est un chef d'oeuvre de psychologie : les personnages sont traités avec contrastes et finesses. J'ai aimé et vibré avec ce personnage de femme hors du commun, qui bouscule les codes pour vivre sa liberté.  J'ai été touché également par les personnages masculins, le mari tout autant que l'amant. J'avais peur des clichés sur... [Lire la suite]