23 mai 2014

La citation du jour: Flaubert

" Mais si une femme aime un goujat, c'est un génie méconnu, une âme d'élite, ect. Si bien que par cette disposition naturelle à loucher, elles ne voient pas le vrai quand il se rencontre, ni de la beauté là où elle se trouve. Là est la cause des déceptions dont elles se plaignent tant !"   Flaubert, Lettre à Louise Colet Boreas and Oreithyia , 1896,  Evelyn de Morgan       Tu me dis que je t'ai envoyé des réflexions curieuses sur les femmes, et qu'elles sont peu libres d'elles (les femmes). Cela est... [Lire la suite]

13 mai 2014

Pas si Doré que ça

En allant visiter à deux reprises (et oui) l'exposition Van Gogh/ Artaud au musée d'Orsay, il était tout de même dommage de ne pas s'arrêter pour déouvrir l'autre exposition qui était en cours au Musée d'Orsay et qui portait sur Gustave Doré.   J'en attendais peut être un peu trop après l'éblouissement des couleurs de Van Gogh. On ne peut pas comparer certes. Mais tout de même j'y allais avec une certaine curiosité puisque Gustave Doré a été un grand illustrateur de contes et qu'il en a influencé toute l'imagerie notamment au... [Lire la suite]
27 mars 2014

La citation du jour: Elizabeth Gaskell

"Moi je dis qu'il n'y a pas de fumée sans feu, et lui, c'était sans doute un de ces gars qui sont toujours après une fille ou une autre, même qu'en général, ils en courtisent deux ou trois à la fois."   Elizabeth Gaskell, Les amoureux de Sylvia  
Posté par ogressedeparis à 17:37 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
21 mars 2014

Vendredi Lecture avec Elizabeth Gaskell

  Résumé de l'éditeur: 1796. La guerre contre la France révolutionnaire fait rage et ses répercussions ébranlent les provinces anglaises les plus lointaines. Le petit port baleinier de Monkshaven (Yorkshire) paie un lourd tribut en hommes valides, que les sergents recruteurs, haïs par la population, kidnappent de force pour servir le Roi. L’héroïne, Sylvia Robson, seize ans, fille unique de fermiers locaux, est une jolie sauvageonne, follement aimée par son terne cousin, Philip Hepburn. Arrive un harponneur audacieux et... [Lire la suite]
Posté par ogressedeparis à 19:11 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
14 mars 2014

Vendredi lecture avec Kazuo Ishiguro

Résumé de l'éditeur: " Les grands majordomes sont grands parce qu'ils ont la capacité d'habiter leur rôle professionnel, et de l'habiter autant que faire se peut ; ils ne se laissent pas ébranler par les événements extérieurs, fussent-ils surprenants, alarmants ou offensants. Ils portent leur professionnalisme comme un homme bien élevé porte son costume. C'est, je l'ai dit, une question de "dignité"." Stevens a passé sa vie à servir les autres, majordome pendant les années 1930 de l'influent Lord Darlington puis d'un riche... [Lire la suite]
Posté par ogressedeparis à 18:42 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
07 février 2014

Le poème du jour: Aragon

Nous dormirons ensemble   Que ce soit dimanche ou lundi Soir ou matin minuit midi Dans l’enfer ou le paradis Les amours aux amours ressemblent C’était hier que je t’ai dit Nous dormirons ensemble C’était hier et c’est demain Je n’ai plus que toi de chemin J’ai mis mon cœur entre tes mains Avec le tien comme il va l’amble Tout ce qu’il a de temps humain Nous dormirons ensemble Mon amour ce qui fut sera Le ciel est sur nous comme un drap J’ai refermé sur toi mes bras Et tant je t’aime que j’en tremble Aussi longtemps que tu... [Lire la suite]

09 janvier 2014

La citation du jour: jean Moréas

"Quand j'ai lavé mes sens en tes yeux obsesseurs,J'aime mieux de tes yeux les mystiques douceursQue l'irritant contour de tes fringantes hanches (...)"   Jean Moréas, Conte d'amour (IV)
Posté par ogressedeparis à 18:10 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 septembre 2013

La citation du jour: Marcel Proust

"Il vaut mieux rêver sa vie que la vivre, encore que la vivre, ce soit encore la rêver."   Marcel Proust, Les plaisirs et les jours
Posté par ogressedeparis à 12:07 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 août 2013

La citation du jour: Victor Hugo

"Hier, la nuit d'été, qui nous prêtait ses voiles, Etait digne de toi, tant elle avait d'étoiles ! Tant son calme était frais ! tant son souffle était doux ! Tant elle éteignait bien ses rumeurs apaisées ! Tant elle répandait d'amoureuses rosées Sur les fleurs et sur nous !"   Victor Hugo, Les chants du crépuscule   Toulouse Lautrec, Le lit
Posté par ogressedeparis à 16:14 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 juillet 2013

Vendredi Lecture avec Irène Némirovsky

Aujourd'hui je poursuis ma lecture d'Une suite française dans le cadre du club des lectrices... Beaucoup de mal à rentrer dedans pour le moment... Cette multitude de personnages rend difficile de suivre la cohérence du récit.  Écrit dans le feu de l'Histoire, Suite française dépeint presque en direct l'exode de juin 1940, qui brassa dans un désordre tragique des familles françaises de toute sorte, des plus huppées aux plus modestes. Avec bonheur, Irène Némirovsky traque les innombrables petites lâchetés et les fragiles... [Lire la suite]