11 mars 2015

La citation du jour: Paul Eluard / Frida Kahlo

La nuit n’est jamais complète.Il y a toujours, puisque je le dis,Puisque je l’affirme,Au bout du chagrinUne fenêtre ouverte,Une fenêtre éclairée,Il y a toujours un rêve qui veille,Désir à combler, Faim à satisfaire,Un cœur généreux,Une main tendue, une main ouverte,Des yeux attentifs,Une vie, la vie à se partager.   Paul Eluard  
Posté par ogressedeparis à 19:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 mai 2014

La citation du jour: Paul Eluard

"Sans avoir pris le temps de s’endormir, les pêcheurs dorment sur la sable. En haute mer, ils ont une rose pour boussole. L’horizon vierge de mouchoirs blessés Joint les masses vitrifiées du poisson et de la lune."   Paul Eluard, Ode à Salvador Dali   Salvador Dali, Rose méditative
10 septembre 2013

La citation du jour: Paul Eluard

"Tu es venue le feu s’est alors ranimé L’ombre a cédé le froid d’en bas s’est étoilé Et la terre s’est recouverte De ta chair claire et je me suis senti léger"   Paul Eluard
08 août 2013

La citation du jour: Paul Eluard

"Elle est debout sur mes paupièresEt ses cheveux sont dans les miens,Elle a la forme de mes mains,Elle a la couleur de mes yeux,Elle s’engloutit dans mon ombreComme une pierre sur le ciel."   Paul Eluard   Dolce farniente, John William Waterhouse
02 janvier 2012

365 mots d'amour

"C'est à partir de toi que j'ai dit oui au monde"   Paul Eluard, Le Phénix, 1951   Vous l'aurez sans doute compris depuis longtemps, je suis férue de citations (j'avais d'ailleurs tenu à vous expliquer ici pourquoi et comment je publiais chaque jour un extrait) . Ces petites phrases qui vous marquent au détour d'une lecture je les note pour ne pas les oublier dans des carnets. Mais je possède aussi quelques ouvrages de citations...  Je trouve que playbac à eu une bonne idée de proposer des calendriers thématiques,... [Lire la suite]
Posté par ogressedeparis à 00:11 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
03 avril 2011

Dimanche poétique par Eluard et Matisse

  Les poissons, les nageurs, les bateaux Transforment l’eau. L’eau est douce et ne bouge Que pour ce qui la touche. Le poisson avance Comme un doigt dans un gant, Le nageur danse lentement Et la voile respire. Mais l’eau douce bouge Pour ce qui la touche, Pour le poisson, pour le nageur, pour le bateau Qu’elle porte Et qu’elle emporte.   Paul ELUARD     MATISSE, Polynésie, La mer, 1946
Posté par ogressedeparis à 00:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 janvier 2011

Dimanche poétique

Dans Paris Dans Paris il y a une rue;           Dans cette rue il y a une maison;           Dans cette maison il y a un escalier;           Dans cet escalier il y a une chambre;           Dans cette chambre il y a une table;           Sur cette table il y a un tapis;           Sur ce tapis il y a une cage; Dans cette cage il y a un nid;  ... [Lire la suite]