villequier

LE PERE ET LA FILLE

Elle avait pris ce pli, dans son âge enfantin,

De venir dans ma chambre un peu chaque matin.

Je l'attendais ainsi qu'un rayon qu'on espère.

Elle entrait et disait : "Bonjour, mon petit père !"

Prenait ma plume, ouvrait mes livres, s'asseyait

Sur mon lit, dérangeait mes papiers et riait;

Puis soudain s'en allait comme un oiseau qui passe.

Alors je reprenais, la tête un peu moins lasse,

Mon oeuvre interrompue, et, tout en écrivant,

Parmi mes manuscrits je rencontrais souvent

Quelque arabesque folle qu'elle avait tracée,

Et maintes pages blanches entre ses mains froissées,

Où, je ne sais comment, venaient mes plus doux vers...

 

Les autres poètes du dimanche , c'est ici