vendredi_lecture

 

giono

 EDITO post lecture:

Contrainte par les épreuves de littérature de mon bac L, j'avais du lire Un roi sans divertissement de Giono et j'avais détesté! Cela fut souvent le cas lors de mes études, les lectures obligatoires m'auront presque dégoûtée de mon plaisir enfantin. Brusquée, j'avais donc pris le mauvais pied avec Jean Giono. J'ai décidé de lui donner une deuxème chance! Mauvaise pioche.

Les univers de Giono me dérangent, les ambiances sont suffocantes, m"étouffent. L'odeur de la peste collait à ma peau pendant la lecture. Je ne nie donc pas le talent de l'écrivain, mais son écriture manque d'espoir et de chaleur humaine. Pourtant certains personnages ne sont pas dénués de tout cela dans ce roman ci,  mais le monde qui les entoure est bien trop sombre. Un roman déprimant malgré quelques pointes épiques!

 

Des citations par ici